Elite Féminine : Pujols 42 / Nantes 00

Publié le par BN 13

 

Le webmaster s'étant accordé quelques jours de répit, voici enfin le résumé du match du week-end dernier.


C'est au complet que les féminines du Bretagne Nantes 13 sont allées défier les Carnassières de Pujols, Championnes de France en titre, sur leur terre.

Les locales, loin de leur niveau habituel, 1 victoire en 3 matchs seulement avant de recevoir les Nantaises, se devaient de réagir, et malheureusement ... cela tomba contre Nantes.

Le match démarra par une très grande intensité. Aucun cadeau n'est fait sur le terrain : placages, tampons, percussions ...

Les Nantaises défendent pourtant beaucoup en ce début de rencontre.

Mais, malgré les nombreuses offensives pujolaises, elles ne faiblissent pas.

Au contraire, n'arrivant pas à franchir le rideau défensif et à marquer, les Lot-et-Garonnaises s'énervent, provoquent et truquent ce début de match.

Ce n'est qu'au bout de 15 minutes que, peu aidées sur ce coup là par l'arbitre (2 en-avants oubliés dans les derniers 10 m sur la même action !), les visiteuses craquent et encaissent leur premier essai.

Le jeu d'attaque nantais trop stéréotypé permet aux Pujolaises de conserver la possession de la balle et d'épuiser ainsi leurs adversaires.

Petit à petit, les Nantaises cèdent physiquement.

Leurs percussions se font de plus en plus seule, sans soutien.

Les tenus sont joués trop lentement.

La défense se relache et laisse trop souvent maintenant aux Pujolaises l'opportunité de marquer.

L'écart se creuse douloureusement.

La rotation en deuxième période devient même impossible car trop de bléssées du côté du BN 13.

 

Malgré le score très lourd, les Nantaises ont pourtant livré une très grosse partie.

Elles n'ont jamais baissé les bras et la défense a donné satisfaction.

 

Score final : PUJOLS 42 / NANTES 00


Il faudra désormais devenir un peu plus "vicieux" et "méchant" sur le terrain (= culture de la gagne) pour obtenir un premier résultat positif dès samedi 12 février (à 20h), à domicile, contre le 13 Catalan.

 

Bravo les filles, nous sommes fiers de vous !

Vos progrès sont visibles de match en match et nul doute que cela va très bientôt payer.

 



Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

petit poney 07/02/2011 11:41



Victor Hugo : le peintre ou le chef de chantier?



Isa 06/02/2011 07:18



Et j'oubliais le principal, merci les gars pour votre présence, merci Jimmy, merci Yoyo. C'est bien sympa. Isa



isa 06/02/2011 07:15



Le champ de bataille, les corps qui luttent, le courage des combattants,...on dirait du victor Hugo...j'en ai les larmes aux yeux...quel talent le narrateur !